Le Joueur d’échecs

Du 09/06/2015 au 29/08/2015


le-joueur-d-echecs-francis-huster-theatre-rive-gauche-parisFuyant la guerre, Stefan Zweig prend le bateau qui l’emporte en Amérique du Sud. Pendant la traversée, un combat s’engage qui le passionne, ainsi que tous les voyageurs : au dessus d’un jeu d’échecs s’affrontent le champion du monde Csentovic, une brute lente, cupide, inculte, antipathique, qui n’a jamais perdu une partie, et le mystérieux Monsieur B, un aristocrate viennois, sensible, raffiné, qui vient d’échapper aux griffes de la Gestapo.

Qui gagnera ? L’intelligence et la culture ont-elles encore une chance dans ce monde qui sombre dans la barbarie ?

Cette fable palpitante qui nous emmène jusqu’aux frontières de la folie est considérée comme le chef d’oeuvre de Stefan Zweig. Après l’avoir achevé, il se donna la mort en compagnie de sa femme, Lotte.

« Le Joueur d’échecs » : quand Eric-Emmanuel Schmitt adapte Stefan Zweig
Dans cette version théâtrale, Eric-Emmanuel Schmitt montre comment cette fable sur les échecs est une confession de Zweig, son œuvre sans doute la plus autobiographique. Lui qui s’est battu pendant toute sa vie pour la culture et une conception européenne de la civilisation, est bien obligé, face à Hitler, de conclure qu’il a perdu. Plus radical que son héros, il se donnera la mort.

Infos pratiques

Le Joueur d’échecs

Réservation :
 01 43 35 32 31

Théâtre Rive Gauche
6 Rue de la Gaité, 75014 Paris

Métro :
■ Edgar Quinet : Ligne 6 – c’est la plus proche
■ Montparnasse : Ligne 4, 6, 12, 13
■ Gaîté : Ligne 13
■ Vavin : Ligne 4

Bus :
■ Ligne 89 (Arrêt : Maine Vaugirard)
■ Ligne 91 (Arrêt : Gare Montparnasse)
■ Ligne 92 (Arrêt : Gare Montparnasse)
■ Ligne 96 (Arrêt : Gare Montparnasse)

Parking : Parking Montparnasse, situé sous la Tour Montparnasse est le plus pratique.

Vélib : Deux stations vélib’ au 13 et au 33, boulevard Edgar Quinet.

Plus d’infos

De Stefan Zweig.
Adaptation d’Eric Emmanuel Schmitt.
Mise en scène de Steve Suissa.

Avec Francis Huster.
Décor de Stéphanie Jarre.
Costumes de Pascale Bordet.
Lumières de Jacques Rouveyrollis.
Création Sonore de Maxime Richelme.

Durée : 1h10